Vingtième Siècle. Revue d’histoire, « 1917, un moment révolutionnaire », n° 135, juillet-septembre 2017,

Editrices du volume: Sophie Coeuré, Sabine Dullin

Les « dix jours qui ébranlèrent le monde », pour reprendre le titre du célèbre opus du journaliste états-unien John Reed, ont, par l’instauration d’un pouvoir communiste inédit, marqué l’histoire de la Russie et celle du 20e siècle. Toutefois, le moment originel d’effondrement de l’Empire russe et du tsarisme dans le contexte de la guerre mondiale a été très largement recouvert par la mémoire et l’histoire du régime issu de la révolution bolchevique.


En cette année du centenaire des révolutions russes de février et octobre 1917, Vingtième Siècle propose de réinterroger la polysémie et la polyphonie du moment 1917 et la manière dont l’événement s’inscrit dans l’agencement des temporalités historiques russes, européennes et transnationales.

Nourri des recherches internationales les plus actuelles et des archives récemment ouvertes, ce numéro s’articule en trois axes : les dynamiques politiques de l’année 1917, les contagions, appropriations et résistances aux marges de l’Empire, les sociétés en mouvement et les perceptions de l’événement révolutionnaire.

Sommaire 

Juliette Cadiot L’année 1917 et l’Assemblée constituante
Boris Kolonitsky Kerenski l’intouchable
Sophie Coeuré et Jean-François Fayet Les révolutions russes vues de l’Europe en guerre
Étienne Forestier-Peyrat Faire la révolution dans les confins caucasiens
Thomas Chopard L’Ukraine et la révolution de 1917
Cloé Drieu Situation révolutionnaire au Turkestan
Alexandre Sumpf Les révolutions du paysan russe
Anne O’Donnell La confiscation des biens personnels
Catherine Depretto Des historiens russes témoins de 1917
Laura Pettinaroli Dynamiques et recompositions chrétiennes
Vladimir Bouldakov Révolution ou révolte ?

Plus d’information