Colloque international « 1917-2017 : Espoirs, utopies et héritages de la Révolution russe » / Bruxelles / 2-4 novembre 2017

Maison du peuple de Saint-Gilles

Co-organisé : CARCOB (Centre des Archives du Communisme en Belgique) / le Centre d’Histoire et de Sociologie des Gauches (ULB) / la Formation Léon Lesoil et l’Institut Marcel Liebman / l’Association des Amis de Jos Steiger (Lausanne) / la Faculté de Philosophie et Sciences Sociales de l’ULB / la Fédération Wallonie-Bruxelles / la FGTB Fédérale / FNRS et de l’Université Populaire de Bruxelles

 La Révolution d’Octobre 1917, en rupture non seulement avec le tsarisme, la guerre, mais également avec la société bourgeoise libérale, a charrié d’immenses espoirs de transformation sociale en Russie. À des degrés divers, cette révolution a posé la question du pouvoir populaire (à travers les soviets, le contrôle ouvrier des entreprises), de la décolonisation, du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, de la propriété privée (notamment de la terre), des droits et libertés des individus (divorce, avortement, homosexualité) et elle a vu naître toute une série d’expérimentations de « vie nouvelle » dans différentes sphères de la vie sociale (éducation, art, architecture, cinéma, urbanisme, etc.). Renversant l’ordre établi dans l’un des plus grands Etats du monde à une époque particulièrement troublée de l’histoire, elle a eu -comme la Révolution française en son temps- des échos et répercussions bien au-delà de son aire géographique propre. Son influence fut incontestablement mondiale. Par peur de sa contagion, les grandes puissances se liguèrent pour tenter de l’écraser. Quoi qu’il en soit, elle a rapidement glissé vers un système politique ultra-autoritaire, la liquidation du pluralisme politique et la mise hors la loi de tous les courants en dehors du parti bolchevik et finalement un monolithisme idéologique reposant sur la répression policière de tous les dissidents. La voie était dès lors ouverte au despotisme stalinien.

Continuer la lecture de Colloque international « 1917-2017 : Espoirs, utopies et héritages de la Révolution russe » / Bruxelles / 2-4 novembre 2017

Jean-François Fayet, Stéfanie Prezioso, Valérie Gorin (eds.), The International Echoes of the Commemorations of the October Revolution (1918-1990), Lawrence & Wishart, 2017

Studies in Twentieth Century Communism, 256 p. 

This volume brings together a range of international authors exploring commemorations of the Bolshevik Revolution from the perspective of the 2017 centenary. Contributors address the international echoes of the celebrations by sketching out a map of the diverse territories commemorating October, including the state spaces of the USSR and other socialist regimes; the associational spaces of the communist Western micro-societies; and the symbolic spaces of newspapers, colours, songs and the communists’ revolutionary calendar.

Continuer la lecture de Jean-François Fayet, Stéfanie Prezioso, Valérie Gorin (eds.), The International Echoes of the Commemorations of the October Revolution (1918-1990), Lawrence & Wishart, 2017

Gianni Haver, Jean-François Fayet, Valérie Gorin et Emilia Koustova (dir.), Le spectacle de la Révolution. La culture visuelle des commémorations d’Octobre, Antipodes, 2017

Univers visuels, 301 p.

Les pratiques commémoratives soviétiques, dont le traditionnel défilé sur la place Rouge, sont à l’origine d’une immense production d’images. Au-delà des images en tant qu’objets, cet ouvrage collectif et richement illustré en couleur, s’intéresse aux imaginaires souvent allégoriques suscités par cette culture visuelle.

Continuer la lecture de Gianni Haver, Jean-François Fayet, Valérie Gorin et Emilia Koustova (dir.), Le spectacle de la Révolution. La culture visuelle des commémorations d’Octobre, Antipodes, 2017

Colloque international « 1917 – Regards croisés sur la mémoire de la Révolution russe en exil (1917-2017) » / Lyon / 24 – 25 octobre 2017

l’ENS de Lyon / Université Jean Moulin Lyon 3 / Projet de recherche interdisciplinaire « Mémoire », Université de Lyon

L’année 2017 marque le centenaire de la révolution russe. La manifestation scientifique, organisée dans le cadre du projet « Mémoire » porté par l’Université de Lyon, souhaite aborder cet événement qui a bouleversé le cours de l’histoire de la Russie et du monde entier, par le biais de deux thèmes, celui de la mémoire et celui de l’exil.

En lien avec 

Continuer la lecture de Colloque international « 1917 – Regards croisés sur la mémoire de la Révolution russe en exil (1917-2017) » / Lyon / 24 – 25 octobre 2017

Journée d’étude « La France et les Révolutions de 1917 en Russie. Nouvelles sources, nouveaux regards » / La Courneuve – Paris / 23-24 novembre 2017

 

Les Archives diplomatiques / Les Archives nationales / le CERCEC-CNRS/EHESS

À l’occasion du centenaire des Révolutions russes de février et d’octobre 1917, les Archives diplomatiques, les Archives nationales et le CERCEC-CNRS/EHESS s’associent pour proposer aux chercheurs et au public de nouveaux regards sur les « événements de Russie » à partir de nouvelles sources et des travaux récents, s’inscrivant dans une double temporalité, celle, très courte, de l’année 1917 et celle, plus longue, de l’immédiat après guerre, et dans un double espace territorial, celui des territoires nationaux de la France et de la Russie et celui, plus vaste et plus imprécis, de l’ancien espace de l’Empire tsariste et de ses nationalités.
Alors que la France et la Russie sont engagées dans un conflit mondial qui s’éternise et qui occupe le devant des actualités de l’époque, la première journée sera consacrée à l’année 1917. Elle se penchera sur l’impact immédiat de la révolution sur les Français en Russie et en France, sur le sort des diplomates français présents en Russie et dans les pays voisins, sur le ressenti des événements vus de France, en s’intéressant aux sources d’information disponibles particulièrement dans les milieux ministériels et sur les premières réactions en termes de sûreté nationale.
La seconde journée ouvrira l’espace temporel et géographique et s’intéressera aux premières lignes de ruptures et de continuité créées par les révolutions russes, à travers quelques thématiques précises, la proclamation des indépendances nationales dans la périphérie de l’Empire des tsars, le positionnement de la diplomatie européenne, la reconnaissance de la nouvelle Russie à la conférence de la paix, les répercussions sur les personnes et les biens.
Associant historiens et archivistes, ces journées d’étude, sans prétendre à l’exhaustivité des termes abordés, sont ouvertes à tout public et ont pour objectif de mieux faire connaître les sources d’archives encore peu connues et les apports historiographiques les plus récents afin de susciter de nouvelles pistes de travaux de recherche.

Comité scientifique : Isabelle Aristide-Hastir (Archives nationales), Violaine Challéat-Fonck (Archives nationales), Sophie Cœuré (université Paris 7 Denis-Diderot), Pascal Even (Archives diplomatiques), Claire Mouradian (CERCEC-CNRS/EHESS), Isabelle Nathan (Archives diplomatiques).

Jeudi 23 novembre 2017
Centre des Archives diplomatiques – Auditorium
3 rue Suzanne Masson, 93120 La Courneuve

Vendredi 24 novembre 2017
EHESS – Amphithéâtre François Furet
105 boulevard Raspail, 75006 PARIS
Plus d’information

Programme

Conference « Beyond the Revolution in Russia. Narratives – Spaces – Concepts. A 100 Years since the Event » / Prague / November 7-9 2017

Faculty of Arts of the Charles University and Institute for the Study of Totalitarian Regimes in cooperation with Institute for the Study of Strategic Regions of the Charles University, The Institute of Philosophy and Masaryk Institute and Archives of the Czech Academy of Sciences

The outbreak of a socialist revolution in one of the least industrially developed European regions might be found by the contemporaries as surprising as the destabilizing potential of new revolutionary thoughts in the following period of the civil war. Its consequences were fully manifested, for instance, in young successor states of the Austrian Empire: Poland, Czechoslovakia, or Hungary. Apart from the immediate influence of revolutionary events, we would like to focus on transferring and transforming functions of ideas, concepts, and practices of the revolution both within Russian, or rather Soviet Empire, and in the Central-Eastern European region.

Continuer la lecture de Conference « Beyond the Revolution in Russia. Narratives – Spaces – Concepts. A 100 Years since the Event » / Prague / November 7-9 2017

Cai Guo-Qiang: October / Moscow / September 13 – November 11 2017

Pushkin State Museum of Fine Arts, main bilding

Moscow – The Pushkin State Museum of Fine Arts announces the long-anticipated opening of renowned international artist Cai Guo-Qiang’s first solo exhibition in Russia: October. On the occasion of the October Revolution’s centenary, Cai specifically created for the Pushkin Museum a series of bold new works that reflect on the role of individuals in history and the relationship between individual dreams and collective ideals. The exhibition will be held with the support of Sberbank and will be on view in the main building of the museum from September 13 to November 12, 2017, as a crucial component of the « Pushkin XXI » project.

Continuer la lecture de Cai Guo-Qiang: October / Moscow / September 13 – November 11 2017

CONFERENCE « ART AND IDEOLOGY. 100 YEARS SINCE THE OCTOBER REVOLUTION » / Athens / 3-4 November

Panteion University, Department of Communication, Media, and Culture of Panteion University of Social and Political Sciences.

The October Revolution is a landmark both in the history of Russia and whole world history of the 20th century. The span between 1917 and  2017 is a good reason for reflection upon and critical reading of the past, while major questions arise about the present. Why is the Russian Revolution still relevant for us? How can this event be approached today, three decades after the fall of the Berlin Wall?

Continuer la lecture de CONFERENCE « ART AND IDEOLOGY. 100 YEARS SINCE THE OCTOBER REVOLUTION » / Athens / 3-4 November

Colloque internationale « LES TRAJECTOIRES D’OCTOBRE 1917 ORIGINES, ÉCHOS ET MODÈLES DE LA RÉVOLUTION » / PARIS / 19-21 octobre 2017

Labex TEPSIS, Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre européen – CERCEC

  • Jeudi 19 octobre 2017 – 09:00 – Bulac, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris
  • Samedi 21 octobre 2017 – 13:30 – EHESS, 105 Bd. Raspail, 75006 Paris

Dans l’histoire de la Russie puis de l’Union soviétique, point n’est besoin de rappeler qu’Octobre 1917 fut un moment fondateur tant cette évidence s’impose aux yeux des historiens. Les événements de Février mais surtout d’Octobre offrent de nouveaux cadres de pensée politique, une conception inédite de la société, un bouleversement radical du système économique.

Continuer la lecture de Colloque internationale « LES TRAJECTOIRES D’OCTOBRE 1917 ORIGINES, ÉCHOS ET MODÈLES DE LA RÉVOLUTION » / PARIS / 19-21 octobre 2017

Vingtième Siècle. Revue d’histoire, « 1917, un moment révolutionnaire », n° 135, juillet-septembre 2017,

Editrices du volume: Sophie Coeuré, Sabine Dullin

Les « dix jours qui ébranlèrent le monde », pour reprendre le titre du célèbre opus du journaliste états-unien John Reed, ont, par l’instauration d’un pouvoir communiste inédit, marqué l’histoire de la Russie et celle du 20e siècle. Toutefois, le moment originel d’effondrement de l’Empire russe et du tsarisme dans le contexte de la guerre mondiale a été très largement recouvert par la mémoire et l’histoire du régime issu de la révolution bolchevique.

Continuer la lecture de Vingtième Siècle. Revue d’histoire, « 1917, un moment révolutionnaire », n° 135, juillet-septembre 2017,

Projection et Table ronde « Les intellectuels français et les révolutions de 1917 » / 3 octobre 2017 / Paris

Cinéma Max Linder

Qu’ont signifié les évènements de 1917 pour les intellectuels français et comment peut-on les évaluer aujourd’hui ?

Le cinéma Max Linder propose d’aborder cette question le 3 octobre avec la projection de trois films suivie d’une table-ronde.

Continuer la lecture de Projection et Table ronde « Les intellectuels français et les révolutions de 1917 » / 3 octobre 2017 / Paris

Historia Critica, Issue 64, « La Revolución Rusa (octubre de 1917): impacto en Europa y América Latina », April 2017.

Sommaire
Maria Cristina Perez,  Carta a los lectores
Research Article
Renán Silva,  Presentation: On the studies about the Russian Revolution of 1917 conducted in Latin America
Hugo Fazio Vengoa, La Revolución Rusa de 1917: dilemas e interpretación

Continuer la lecture de Historia Critica, Issue 64, « La Revolución Rusa (octubre de 1917): impacto en Europa y América Latina », April 2017.

Ali, Tariq, « Top 10 books about the Russian Revolution », The Guardian, April 12th, 2017

A century after the Bolsheviks seized power for communism, Tariq Ali chooses some of the best books about an uprising that changed the world forever.

hundred years after the Russian Revolution, history, according to most historians, had pronounced its judgment. October 1917 had been relegated to a past that would never be repeated, just like the tumbrils in Paris in 1793 or Charles I’s public execution outside the palace at Westminster. History doesn’t repeat itself, not even as a farce, but its echoes remain.

Continuer la lecture de Ali, Tariq, « Top 10 books about the Russian Revolution », The Guardian, April 12th, 2017

Nicolas Werth, Les revolutions russes, PUF, 2017

Que sais-je?, n°968, 128 p.

Février 1917. L’empire de Nicolas II s’enlise dans la guerre. Les failles de l’économie russe, dont la modernisation est restée inachevée, apparaissent au grand jour. Entre l’autocratie des Romanov et une société en pleine mutation, le fossé se creuse.
Quelques jours suffiront pour renverser le tsar. Sa chute ouvre la voie à une expérience démocratique unique dans l’histoire multiséculaire de la Russie, une expérience qui durera moins de huit mois : en octobre 1917, les bolcheviks, conduits par Lénine, prennent le palais d’Hiver…
Ce sont ces événements de l’année 1917 que raconte avec passion Nicolas Werth. Dépassant le clivage entre les interprétations soviétique et libérale, il s’attache à analyser non pas une seule révolution politique, mais une multiplicité de révolutions sociales et nationales.

Continuer la lecture de Nicolas Werth, Les revolutions russes, PUF, 2017

Andy Willimott, Living the Revolution Urban Communes & Soviet Socialism, 1917-1932, Oxford University Press, 2016

Oxford Studies in Modern and European History, 224 pp. 

Living the Revolution offers a pioneering insight into the world of the early Soviet activist. At the heart of this book are a cast of fiery-eyed, bed-headed youths determined to be the change they wanted to see in the world. First banding together in the wake of the October Revolution, seizing hold of urban apartments, youthful enthusiasts tried to offer practical examples of socialist living. Calling themselves ‘urban communes’, they embraced total equality and shared everything from money to underwear. They actively sought to overturn the traditional family unit, reinvent domesticity, and promote a new collective vision of human interaction. A trend was set: a revolutionary meme that would, in the coming years, allow thousands of would-be revolutionaries and aspiring party members to experiment with the possibilities of socialism.

Continuer la lecture de Andy Willimott, Living the Revolution Urban Communes & Soviet Socialism, 1917-1932, Oxford University Press, 2016